Vous êtes ici : Accueil Actualités Rallye de jeunes Euro-méditerranéens en véhicules électriques pour remettre la torche photovoltaïque à l'ouverture de la prochaine COP

  •  
Inscrivez-vous à la newsletter

Rallye de jeunes Euro-méditerranéens en véhicules électriques pour remettre la torche photovoltaïque à l'ouverture de la prochaine COP

L'ambassade de France et l'Institut Français Algérie sont fiers de s'associer au rallye « Youth4Climate With Light Us ! » en soutenant les 3 participants algériens qui seront de l’aventure.

Le 23 novembre a débuté le rallye « Youth4Climate With Light Us ! » qui consiste à faire transporter, par des jeunes Euro-méditerranéens (engagés en faveur du développement durable et de la préservation de la planète), une torche photovoltaïque baptisée « Light Us » à travers des véhicules électriques dits propres (Tesla), en faisant escale à travers plusieurs pays organisateurs de la COP par le passé. Le voyage s’achèvera à Katowice, avec l’ouverture officielle de la COP24.

Le départ se fait de Nice, avant de passer par Monaco, puis Paris, Cologne, Munich et Vienne avant de s’achever en Pologne (2 965 kms parcourus au total).


A chaque « escale », seront organisés des ateliers de sensibilisations organisés par des ONG européennes partenaires de l’initiative portée par l’association de droit français MIPAI (Mediterranean Intelligence and Public Affaits Institute) et labellisée par l’Union pour la Méditerranée.

Cette année, l’Ambassade de France et l'Institut Français Algérie se sont associés à l’initiative  en soutenant les quatre participants algériens qui seront de l’aventure : Majda Bouhannache, Fares Bouloudani, Sadek Bendjoudi, et Soumeya Lerari.

 Découvrez les quatre participants soutenus et leurs projets ci-dessous :

► BOUHANNACHE Majda - Présidente de l’Association MARENOSTRUM Cherchell:

Cherchelienne de 24 ans, étudiante en 5e année à l’école normale supérieure d’Alger. Majda baigne dans le milieu associatif depuis plus d’une dizaine d’années et est actuellement présidente de l’association MARENOSTRUM Cherchell. Avec l’association, elle a comme principal défi la protection de l’environnement et plus particulièrement du monde marin, deux questions qu’elle considère cruciales pour l’Algérie, la région méditerranéenne, et pour la planète.

Fares BOULOUDANI,  Président de l’Association SYD Skikda:

Agé de 25 ans, Fares est à la tête de l'association SYD (Sustainable Youth Development) pour le développement durable et le développement des capacités des jeunes.
Activiste social depuis déjà 7 ans, il se consacre à la concrétisation des objectifs globaux du développement durable au niveau local, dans la Wilaya de Skikda et notamment le 4e ODD "Éducation de Qualité" et l’ODD 13  "Action Climat".
Fares en tant que représentant de l'association SYD est membre du comité de pilotage du réseau national ALGERIAN-Eco, a réalisé en octobre dernier une campagne de sensibilisation de 3 jours sur les changements climatiques en collaboration avec les autorités locales.

Bendjoudi Sadek - Président de la22ème:


Né à Sidi Bel Abbes, Sadek a suivi un parcours en Ingénierie & Chimie, mais ses intérêts ne se sont jamais limités à la Science. En effet, il a très tôt transité vers la réalisation de vidéos amateurs, de courts métrages et de couverture d’évènements.
En 2015, il s’est lancé dans la création d’une Web TV (la22eme) qui lui a permis de concrétiser ses engagements envers la société, et d’être lauréat Safirlab2016.
Durant son parcours en tant que membre actif de la communauté associative algérienne depuis plus de 10 ans, Sadek a orienté son engagement vers l’amélioration du cadre de vie des citoyens de sa localité, notamment en touchant aux questions environnementales,  en utilisant toujours l’art et principalement la vidéo comme vecteur de changement.

Soumeya Lerari Mouzai – Vice Présidente du Mediterranean Youth Climate Network (MYCN):
A travers ses activités auprès du MYCN, Soumeya œuvre entre-autres pour l’inclusion de la voix des jeunes et la reconnaissance de leur apport à l’action climatique dans l’espace méditerranéen. Elle se veut également engagée en faveur des droits des femmes, notamment par le biais de son Blog « Kalimate ». Son affiliation au réseau WECAN International (Women Earth Climate Action Network) fait quant à elle la jonction entre ses positions féministes et l’impératif que suppose l’action climatique pour nos communautés.