Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel Cinq mots de la langue française pour vous redonner le sourire

Cinq mots de la langue française pour vous redonner le sourire

Cinq mots de la langue française pour vous redonner le sourire du samedi 14 mars au lundi 15 juin En ligne

«Croustiller», «emberlificoter»... Connaissez-vous ces mots rares? Le Figaro vous propose un florilège de ces mots rares à (re)découvrir.

Français & littérature Retour à la liste

 

Retrouvez toute notre programmation "Français & littérature" à l'issue de cette publication

Pixabay

Parce qu’à l’oreille, ils sonnent bien, ou parce que leur définition, une fois découverte, est délicieuse, certains mots méritent bien d’être sortis des colonnes somnolentes de nos dictionnaires pour se faire entendre. Un «histrion», par exemple, peut s’appliquer à une personne «qui se prend pour une bête de scène, mais dont les prestations ne sont pas à la hauteur de ses ambitions», lit-on dans Le Trésor de la langue française. Un «sycophante» est un hypocrite ou encore, quelqu’un de fourbe. Florilège.
» LIRE AUSSI - Dix mots qui n’existent pas (et qui nous manquent cruellement)

 

Pagnoterie

Le mot est joli et a un air quelque peu… raffiné. «Faire preuve de pagnoterie» signifie faire montre d’une «absence de courage, d’énergie», précise Le Trésor de la langue française. Par métonymie, il peut également être synonyme de «négligence, bévue». On trouve une première attestation de ce terme dès 1688. Il vient du nom et adjectif «pagnote» qui désigne un «poltron» ou encore, un «lâche». Il vient de l’italien pagnotta, «pain, ration de soldat», probablement emprunté à l’ancien provençal panhota, «petit pain». A savoir qu’en 1587, pendant les guerres du Piémont, on qualifiait de «soldats de la pagnotte» les «soldats qui n’avaient que du pain pour toute ration ou solde». Une désignation péjorative, précise le thésaurus.

 

Emberlificoter

Voilà un verbe tout à fait charmant. Il signifie familièrement «gêner quelqu’un dans ses mouvements» ou encore, «s’emmêler (dans quelque chose)». Comme dans une corde par exemple. Cependant, c’est au figuré que ce mot nous intéresse. En effet, il peut alors avoir un tout autre sens: celui d’«embarrasser (quelqu’un)» mais aussi, «amener (quelqu’un) à ses propres vues, en le séduisant par des paroles ou des promesses», ainsi que nous le lisons dans Le Trésor de la langue française. Une autre manière de dire «être pris dans les filets (de quelqu’un)». Joli, n’est-ce pas?

 

Météorisme

A la lecture de ce mot, on pourrait croire s’élever dans le ciel, parmi les étoiles et aux confins de l’univers. Il n’en est rien. En effet, ce terme médical désigne le «gonflement de l’abdomen dû à l’accumulation des gaz intestinaux». Un «ballonnement», en somme. Mais dit avec plus de grâce. «Météorisme» est emprunté au grec meteorismos, «action de lever» d’où «enflure, gonflement», lui-même dérivé de meteorizo, «lever en l’air», précise toujours Le Trésor de la langue française.

 

Croustiller

Il y a mille façons de manger. L’on peut picorer, savourer, déguster, manger sur le pouce, dévorer, engloutir, croquer… Mais aussi, «croustiller». Le saviez-vous? Ce petit mot veut dire: «manger de petites croûtes pour boire après le repas et pour être plus longtemps à table». On le trouve dès le début du XVIIe siècle au sens de «manger une croûte de pain». Toujours selon Le Trésor de la langue française, le ce verbe est emprunté au provençal croustilha, «croustiller», et est dérivé de crousta, «croûter».

 

Jactance

Qu’est-ce qu’un homme «plein de jactance»? C’est un individu dont l’attitude est arrogante, note le thésaurus. «Une personne imbue d’elle-même, qui cherche à se faire valoir par un ton et des propos suffisants». L’adjectif, bien que rare et désuet, existe: on peut parler d’une personne «jactancieuse». «Jactance» vient du latin de l’époque impériale jactancia, «vantardise». Quant à «jactance» pris au sens de «bavardage, incessant et volubile», il n’apparaît qu’à la fin du XIXe siècle et est dérivé de «jacter» qui signifie «bavarder».

                                        Par Claire Conruyt   Le Figaro

 

Retrouvez toute notre programmation "Français & littérature"

Une relecture de "La Peste" par Agnès Spiquel

https://www.if-algerie.com/alger/agenda-culturel/une-relecture-de-la-peste-par-agnes-spiquel

En partenariat avec les Éditions Gallimard, l’Institut français d’Alger vous propose une sélection en ligne de douze courts essais d’actualité en lien avec la crise sanitaire que nous traversons « Tracts de crise » jusqu'au 30 juillet 2020.  https://www.if-algerie.com/alger/agenda-culturel/tracts-de-crise-gallimard

*************************

 Information TCF 

"Attention ! à partir de janvier 2019, la pièce d'identité à présenter le jour du test TCF doit obligatoirement être  biométrique"

********************

Une adresse de messagerie a été créée pour toute demande d'information concernant les cours de français : infos.dlf-alger@if-algerie.com

 

« Août 2020 »
Août
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
Inscrivez-vous à la newsletter
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /