Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel Hugo au bistrot ? A quoi ça rime, pourquoi ça rime ?

Hugo au bistrot ? A quoi ça rime, pourquoi ça rime ?

Hugo au bistrot ? A quoi ça rime, pourquoi ça rime ? dimanche 27 octobre à 18h00 Institut français Tlemcen

Par Jacques Weber, avec la participation de Magalie Rosenzweig. Mise en scène Christine Weber Production Veilleur de nuit

Art de la scène Retour à la liste

Hugo au bistrot ? 
A quoi ça rime, pourquoi ça rime ?

Le théâtre a toujours fait partie de la vie de Jacques Weber.Passionné depuis son enfance, l’acteur a foulé pendant ses presque 50 ans de carrière les planches des plus célèbres scènes françaises. Être le porte-parole des grands auteurs, faire le lien entre leurs textes et les spectateurs, c’est là le rôle intrinsèque de l’acteur. Mais les règles sont figées et si les lieux changent, le décorum reste le même. L’aventure de Hugo au bistrot vise à ramener le théâtre au contact direct des spectateurs, comme s’ils s’installaient là où se font les échanges du quotidien, le bistrot. « Un bistrot, on y va pour être mieux, tout seul et tous ensembles, explique Jacques Weber. Un peu comme au théâtre. Et puis on s’aime à mort et se sépare à vie ; on roucoule, gueule, criticaille et saucissonne ; on refait le monde, dit-on souvent avec une ironie désenchantée et pourtant !»

Les premières représentations de la pièce ont eu lieu dans un bistrot populaire au coeur de Paris. Après avoir embarqué Hugo au bistrot, la pièce embarque le bistrot au théâtre.
Pendant une soirée, Jacques Weber chamboule les usages de ces lieux consacrés aux auteurs où leur parole est sacrée. Il libère les mots figés par l’écriture, livre l’auteur sans retenue aux spectateurs, tisse des liens empathiques avec le public. Armé de son Hugo, l’acteur propose une autre façon de faire du théâtre, spontanée, impromptue. L’immense « vieux » dont parlait Flaubert met le cap sur l’universel. Il nous parle.
« PEUPLE ! ÉCOUTEZ LE POÈTE ! »

Voilà 132 ans que Victor Hugo s’est tu et pourtant ses textes nous font plus que jamais écho. L’auteur des Misérables, du Dernier Jour d’un condamné, a mis sa plume au service du débat d’idées. Pour Jacques Weber, « Hugo voyait de mille côtés, au-dedans, au-dehors. Hugo écrit, nous parle en direct et provoque une grande conversation. Le monde le sollicite et il lui répond sur tous les modes et toutes les formes. Combien de fois son souffle, son rythme viennent au secours des tribuns de toute sorte aujourd’hui?»

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter

Info dernière minute

" Les résultats DELF DALF session avril 2019 sont disponibles au DLF"

 

« Novembre 2019 »
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /