Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel La poésie…Une forme de résistance ? Une réflexion à travers deux grands écrivains algériens assassinés.

La poésie…Une forme de résistance ? Une réflexion à travers deux grands écrivains algériens assassinés.

La poésie…Une forme de résistance ? Une réflexion à travers deux grands écrivains algériens assassinés. du dimanche 16 mars au mardi 18 mars la Faculté des Lettres et des langues Département des Langues étrangères - salle des conférences Université de Tlemcen / la Rocade

Participants : Daniel Leuwers et Josyane De Jesus-Bergey.

Conférence Retour à la liste

Ateliers écriture autour de Sénac et Djaout


Dirigés par : Josyane De Jesus-Bergey et Daniel Leuwers

au Département des langues  - Université de Tlemcen  - le 16 et 17 mars 2014 à 09 :30
à l'Institut Françaisle 16 et 17 mars 2014 à 16:00

Josyane De Jesus Bergey :

Poète lusitano française, Josyane De Jesus-Bergey vit à La Rochelle où elle s’occupe de différentes associations culturelles, d’ateliers d’écriture. Fait partie de l’équipe des animateurs du Festival » Voix Vives de Méditerranée  « de Sète. Traduite en arabe, espagnol  portugais, Italien,  elle participe à de nombreuses rencontres tant en France qu’à l’étranger. Une quinzaine de livres publiés .ainsi qu’anthologies.

 

Daniel Leuwers :

Né en Ile-de-France au sortir de la seconde guerre mondiale , Daniel Leuwers s’est voué à la poésie.
Professeur d’Université à la Sorbonne, à Tours, à  Dakar et aux Etats-Unis , il a écrit sur Pierre-Jean  Jouve,  René Char, Arthur  Rimbaud ainsi que  sur la poésie francophone contemporaine,.
Auteur lui-même de carnets et de dix recueils, il a créé la collection des « livres pauvres » qui réunit peintres et poètes du monde entier.

Conférence

 

Mardi 18 mars - 10H00 au département des langues - Université de Tlemcen

Des poèmes et des textes de Tahar Djaout et de Jean Sénac seront mis en voix par les étudiants de la Faculté des Arts.

Daniel Leuwers et  Josyane De Jesus-Bergey, deux écrivains  poètes qui vous emmènent à la rencontre de Jean Sénac et de Tahar Djaout, tous deux assassinés, toujours présents dans nos mémoires. Ces deux grands écrivains algériens représentent bien ces chemins de résistance. Des hommes à l’écoute de l’autre, avec toujours une grande noblesse de cœur et de partage.
Les poètes ont un regard et  une ouverture d’esprit  qui les placent très souvent  au centre de notre monde.   C’est pour cela  que fréquemment, ils furent emprisonnés ou tués, parce leur écriture  était dangereuse  pensaient-on. C’est  aussi dans les périodes difficiles que le langage poétique fait face par son expression au chaos qui l’entoure, de façon parfois plus clandestine.
Vient de paraître « Jean Sénac, poète et martyr »aux éditions du Seuil, un essai de Bernard Mazo, célébrant ce grand écrivain que fut Jean Sénac.
Les éditions Barzhak à l’initiative d’Amin Khan viennent de publier
«Présence de Tahar Djaout poète », 20 ans après son décès, poètes, plasticiens, journalistes, universitaires se retrouvent dans un hommage à cet écrivain de talent.

Josyane De Jesus-Bergey

 

 

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter

Info dernière minute

" Les résultats DELF DALF session avril 2019 sont disponibles au DLF"

 

« Juin 2019 »
Juin
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /