Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel qu'est ce que le temps

qu'est ce que le temps

qu'est ce que le temps lundi 23 septembre à 18h00 Institut Français

Théâtre

Art de la scène Retour à la liste

Qu’est-ce que
le temps?
Le livre xi des Confessions de saint Augustin
Interprété par Stanislas Roquette
Mise en scène Denis Guénoun

Le texte est interprété dans la toute récente traduction de l’écrivain Frédéric Boyer,
très remarquée lors de sa publication sous le titre Les Aveux, aux éditions P.O.L., 2007.
Musique: Franz Schubert, An den Mond (D 193, texte Ludwig Heinrich Christoph Hölty)
Production déléguée TNP-Villeurbanne
Production Artépo,
coproduction Théâtre des Deux Rives, Centre dramatique régional de Haute-Normandie.
Durée du spectacle: 1h00
Le spectacle a été créé le 26 juin 2010 aux Rencontres de Brangues, à l’invitation de Christian Schiaretti,avec le soutien de France-Culture.

Notes

Les Confessions de Saint Augustin, sont un des écrits les plus célèbres de la culture occidentale. Augustin y invente le genre de l’autobiographie, et livre des souvenirs bouleversants sur son enfance, sa mère, sa conversion, dans une prose très intense.
Mais ce ne sont pas ces aspects qui font la matière du spectacle ici proposé. Dans le Livre xi –un classique de la pensée philosophique–, Augustin pose une question à la fois simple et vertigineuse: Qu’est-ce que le temps? Il ajoute, dans une formule passée à la postérité: «Si personne ne me le demande, je sais. Si on me le demande et que je veux l’expliquer, je ne sais plus.»
Il a semblé que ces pages, à la fois claires et profondes, étaient une étonnante matière pour une expérience théâtrale. Il s’agit en effet, à la fois d’accompagner cet immense penseur dans sa réflexion, et en même temps de donner corps à celle-ci, de ne jamais lâcher le parti-pris de la diction et de la vision les plus concrètes.
Le spectacle est construit sur une dramaturgie de la pensée: l’acteur cherche à donner à chaque énoncé sa présence scénique la plus claire, et aussi à passer d’une idée à l’autre, non pas seulement par une déduction mentale, mais par une sorte de chemin physique. On s’appuie pour cela sur la forme très particulière du texte d’Augustin, sans cesse adressé à un interlocuteur exigeant et attentif qui se situe à la fois hors de lui et en lui-même.
Cette mise en corps, et en espace, d’une interrogation qui anime un (jeune) homme très ardent, se présente comme un questionnement intense, à la fois violent et drôle –dans la tradition d’une sorte de comique spéculatif, ou de one-man-show théorique, dont les antécédents pourraient être paradoxalement trouvés dans Molière ou Raymond Devos. Denis Guénoun3

La presse en parle


Antonio Mafra Le Progrès
Il s’agit d’une variation sur le thème du temps que n’aurait pas renié Raymond Devos, tant la pensée détaille à l’extrême, presque jusqu’à l’absurde, les limites d’une réflexion stimulante pour l’esprit, palpitante pour les sens.
Stanislas Roquette rend accessible la pensée de saint Augustin dans un spectacle dense, complexe et léger à la fois. Palpitant Armelle Héliot Le Figaro
Mis en scène avec finesse par Denis Guénoun, le jeune Stanislas Roquette fait du livre XI des Confessions de saint Augustin, traduit par Frédéric Boyer, un éblouissant moment de jubilation spirituelle et théâtrale!
Martine Lecœur Télérama
Ce qu’on entend sur scène, c’est le désordre, la nervosité d’une pensée «en marche». Elle cherche, creuse, recule, questionne, tourne en rond, part comme une flèche. Là, tout semble improvisé dans l’enthousiasme.
Luc Hernandez Exit Mag
Un festival théâtral qui utilise toutes les armes dramatiques et burlesques (jusqu’à l’absurde) à sa disposition. Toute la beauté de ce spectacle, c’est de glisser de l’expression physique vers la naissance d’une intimité.
Jean-Emmanuel Denave Le Petit Bulletin
En une heure que l’on ne voit pas passer, cette pièce nous convainc avec brio du génie d’Augustin, et de la possibilité de faire de la métaphysique un passionnant personnage sur scène.
Trina Mounier Les Trois Coups
Ce n’est pas notre seule intelligence qui est convoquée, mais aussi notre émotion et notre sensibilité. C’est tout simplement éblouissant.
Ce qui fait théâtre ici, c’est d’abord l’incroyable présence de Stanislas Roquette, son engagement dans le jeu et dans les mots.
Blandine Dauvilaire LibéLyon
Seul en scène, cet extraordinaire comédien livre la quintessence philosophique du penseur, ainsi que la drôlerie de son texte par rapport au temps (...) La mise en scène dépouillée permet au corps du jeune acteur d’habiter tout l’espace, happant le public au passage.
Luc Hernandez La Tribune de Lyon
Un des spectacles les plus brillants et les plus originaux de la saison.4 Augustin
Aurelius Augustinus, connu sous le nom de saint Augustin, est un évêque africain né en 354 à Thagaste (aujourd’hui Souk-Ahras, Algérie), et mort en 430. Après des études de logique et de rhétorique, il part pour Carthage où il rencontrera sa compagne, avec laquelle il aura un fils. Il se consacre à l’étude ainsi qu’à la diffusion de la doctrine manichéiste, qu’il récusera par la suite. À l’issue d’une longue période de réflexion mystique, il se convertit au christianisme et épouse la vie monastique. Nommé orateur sacré et évêque à Hippone, il devient ainsi une personnalité de l’Occident chrétien et ses sermons comptent parmi les plus brillantes exégèses de l’Église. Ce grand penseur de la fin de l’Antiquité est l’auteur d’une importante œuvre apologétique et occupe une place essentielle dans l’histoire de la philosophie, de la
logique et de la théorie du sens.

Denis Guénoun


Né en 1946 à Oran (Algérie), il est comédien, écrivain et metteur en scène. Il est, par ailleurs, agrégé de philosophie et professeur de littérature française à l’Université de Paris-Sorbonne. Entre 1975 et 1990, il fonde la compagnie l’Attroupement et celle du Grand Nuage de Magellan.
Il est ensuite nommé directeur du Centre Dramatique National de Reims (1986-90).
Parmi ses récentes mises en scène, citons Tout ce que je dis, 2007, Le Banquet de Platon, 2008, L’Augmentation de Georges Perec, jouée en chinois au Grand Théâtre de Shanghaï, 2010, et ArtaudBarrault créé la même année.
Denis Guénoun est l’auteur de nombreuses pièces, telles que L’Énéide, 1982, Le Printemps, 1985, Ruth éveillée, 2007, Tout ce que je dis, 2008, et d’essais comme Le Théâtre est-il nécessaire?, 1997, Avez-vous lu Reza?, 2005, Livraison et délivrance, 2009.
C’est en 2010, aux Rencontres de Brangues, qu’a été créé Qu’est-ce que le temps?, Mai, juin, juillet a été écrite sur l’invitation de Christian Schiaretti et Blandine Masson pour France Culture.

Stanislas Roquette

Né en 1984, titulaire d’une maîtrise de Sciences politiques, il fonde en 2008 la compagnie Artépo (Atelier de Recherches Théoriques et Poétiques) avec Denis Guénoun et Miquel Oliu Barton.
Il est assistant à la mise en scène de François Berreur pour Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce, et collabore avec Denis Guénoun pour Le Banquet de Platon et L’Augmentation de Georges Perec, spectacle en chinois pour lequel il conçoit la chorégraphie.
Comédien, il joue dans Les retrouvailles de Arthur Adamov, mise en scène Gabriel Garran, Œdipe-roi de Sophocle, mise en scène Miquel Oliu Barton, Le Projet du film Cinna, réalisation Denis Guénoun, Candide de Voltaire, mise en scène Bernard Granjean.
Depuis 2009 il dirige, à l’Université de Princeton, Sciences-Po Paris et lors de séminaires d’entreprises, des ateliers de prise de parole en public et de pratique théâtrale. Il a mis en scène Les Lettres et le voyage, spectacle conçu autour du Voyage au bout de la nuit de Céline et des Lettres à un jeune poète de Rilke, 2009.
En 2012, il doit interpréter le rôle-titre de la pièce de Jon Fosse Le fils, mise en scène Jacques Lassalle au Théâtre de la Madeleine, et Artaud-Barrault, mise en scène Denis Guénoun au Théâtre National de Chaillot.

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter

Info dernière minute

" Les résultats DELF DALF session avril 2019 sont disponibles au DLF"

 

« Juillet 2019 »
Juillet
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /